Posts Tagged 'Loisirs'

Bien en selle, «ado» de cheval

L’actualité est souvent intransigeante avec les adolescents et tous les jeunes qui cherchent leur chemin dans ce monde devenu compliqué. Beuveries gigantesques, incivilités, bagarres à répétition, bref, c’est le chaos comme dirait l’autre au café du Commerce, en y ajoutant : « Y’a plus de jeunesse. De mon temps, bla, bla, bla, bla, bla. »
C’est sans compter sur cette majorité de jeunes, qui sont encore les seuls à nous faire croire qu’on peut changer le monde, en braquant la caméra sous un autre angle. Ils sont de grands acteurs de notre temps, et pas seulement des Tanguy en devenir.
Dans notre village, les exemples ne manquent pas, et je vais vous parler aujourd’hui d’une jeune fille passionnée de chevaux et empreinte d’une grande joie de vivre.
Alice von Burg aura 16 ans cet été et partage sa passion du cheval avec de nombreux jeunes dont elle s’occupe. Elle les emmène découvrir notre campagne et leur apprend à monter et à aimer les chevaux. Le nombre de ses élèves fluctue entre 7 et 9, nombre qu’elle ne peut pas trop dépasser en raison de son emploi du temps chargé, mais qui peut augmenter un peu durant les vacances. Elle donne également la possibilité à chacun de faire une balade à la carte.
Alice a grandi au milieu des chevaux, mais développe cet intérêt dès l’âge de 11 ans en recevant son premier cheval Leyla. Depuis cet instant, cette passion n’a cessé de grandir et elle se lance même dans le dressage complet de son deuxième cheval Wicky. Elle vit dès lors d’intenses moments avec beaucoup de liberté, galopant le plus vite possible à travers les champs, et en pratiquant le saut et les rallyes comme elle en a envie. Cet amour unique avec ces nobles animaux se traduit par un partage sans concession avec ses jeunes élèves. Quatre équidés logent actuellement à la ferme : Leyla, Wicky, Galito et Citron le poney, qui appartient à sa petite sœur et fait le bonheur des plus jeunes. Nous pouvons souvent les observer dans les champs jouxtant la ferme à la sortie de Gletterens, direction Grandcour.
Alice intègre une vie polyglotte et multi-culturelle à la ferme traditionnelle. Elle participe à cet effort familial afin que l’entreprise fonctionne, et que chacun trouve sa place au sein de la famille composée de ses parents Minodora et Anton, de sa petite sœur Alexandra et de la grand-maman Cathy. Chacun doit travailler afin de s’occuper d’environ 80 têtes de bétail, des cultures, des deux chiens, des nombreux chats et des chevaux.
Cette adolescente est active également dans d’autres loisirs comme sa participation à l’école de danse de Gletterens. Elle chante dans une comédie musicale scolaire et pense commencer le piano… Elle a même trouvé le temps de passer son permis de tracteur pour conduire avec élégance ces gros engins !
Etant en train de réussir brillamment sa dernière année pré-gymnasiale au CO de Domdidier, Alice a décidé d’intégrer à la rentrée 2014, le gymnase intercantonale de la Broye à Payerne. Son avenir va se diriger vers l’enseignement primaire puisqu’un de ses rêves est de devenir institutrice. Son autre rêve est bien sûr teinté de vent dans les cheveux et de sensations fortes sur le dos de ses chevaux, avec lesquels, j’en suis sûr, elle aura encore beaucoup d’histoires à partager.
Je ne peux que lui souhaiter plein de réussite et de bonheur entre l’enseignement et les chevaux, certain qu’elle enrichira ces dons qu’elle a reçus et qui continueront de développer sa soif de vivre.

John Kummli

0

Sans la musique, la vie serait une erreur (Friedrich Nietsche)

La musique pour les enfants, mais pas seulement…
Notre village possède de nombreuses personnes qui enrichissent notre bien-être quotidien. Ces femmes et ces hommes nous permettent d’accéder à des formations, à des enseignements ou à toutes sortes de connaissances proches de chaque habitant.
En arrivant à la route de la Ria 53, nous découvrons une ancienne ferme rénovée qui laisse présager un formidable dynamisme de vie. Une place importante est attribuée aux cinq enfants de la famille se consacrant tous à la musique.
La maman, jeune trentenaire à l’œil pétillant, est pianiste professionnelle, passionnée de musique et amoureuse des notes de Mozart, de Chopin et de Bach. Christine Viret est diplômée d’enseignement, et dispense actuellement à Gletterens des cours de musique adaptés aux enfants. Le piano et la flûte à bec sont enseignés à une trentaine d’élèves d’âge scolaire, mais elle ouvre également sa salle de cours aux adultes. Depuis plus de 12 ans, cette professeure éveille bien des passions et possède une riche expérience d’instruction de la musique.
Une forte demande de leçons provient de tous les villages alentours, et Christine peut encore contenter toutes les sollicitations.

Un lieu d’apprentissage ­chaleureux
La salle de musique est située dans l’ancienne grange de la ferme familiale et offre un confort adapté à un enseignement de qualité. Le piano à queue trône fièrement au milieu de la pièce, entouré de partitions et de méthodes de toutes sortes. La batterie installée nous laisse entrevoir une ouverture aux différents mondes de la musique.
L’enseignement de Christine se base sur un partage avec l’élève, et permet une progression du niveau de chacun en fonction de ses aspirations personnelles. Au revoir les leçons rébarbatives de musique ! Le répertoire enseigné est très large, couvrant autant le style classique, pop ou musique de film. Les élèves progressent ainsi dans un esprit permettant de vivre la musique et non pas de la subir. Cependant, Christine apprend à chaque élève qu’une bonne progression ne peut s’effectuer qu’avec une activité régulière.

Une vie en musique
Issue d’une famille fortement impliquée dans le monde musical, Christine Viret décide à l’adolescence, que sa vie serait consacrée à la musique. Elle effectue ses études au Conservatoire de Lausanne où elle obtient également un diplôme de solfège. Elle ne conçoit pas l’aménagement de ses journées sans une pratique musicale. Au-delà de l’enseignement, elle consacre encore son temps à différents projets d’accompagnement pianistique. Avec cinq enfants à élever, elle peut compter également sur un total appui d’une jeune fille au pair, de sa famille et de son mari, Pierre. L’harmonie s’étend donc au-delà de la musique…
Actuellement seule à enseigner, elle n’exclut pas un jour de s’associer à d’autres professeurs pour étendre l’offre à différents instruments.
L’enseignement musical se trouve en de bonnes mains dans notre village, et c’est avec beaucoup de plaisir que Christine Viret répondra à toutes vos questions.

Renseignements
Christine Viret
Route de la Ria 53
026 667 26 08.

John Kummli

0